mercredi 3 janvier 2018

Étoiles

« Malgré la répugnance qu’a maintenant l’ensemble des Français pour les Juifs, il se trouve encore des jeunes gens très “swing” qui, complètement enjuivés par leurs fréquentations, témoignent de la sympathie à l’égard des Israélites et portent également une étoile jaune. Le gouvernement se doit de retrancher de la communauté française ces éléments indésirables et de satisfaire à leur désir d’appartenir à la communauté juive en les pourvoyant d’un authentique état d’Israélite et en les recensant comme tels. Ils pourront ainsi bénéficier sans exception de toutes les mesures que nous serons amenés à appliquer aux Juifs. »

Extrait du quotidien français pro-nazi «Le National Populaire», très remonté par des hommes et des femmes français ordinaires portant des étoiles jaunes arborant, selon leur allégeance, «breton», «basque», «auvergnat», «goï», «zoulou», «zazou» , «Papou», «swing», en solidarité avec les Juifs, qui, à la suite de l’ordre du 29 mai 1942, ont été contraints d’en porter une.